Portrait

narkose.ch est le plus grand fournisseur de prestations d’anesthésie ambulatoires en Suisse. Actuellement, narkose.ch réalise plus de 25’000 anesthésies par an. De nouveaux partenariats s’ajoutent continuellement, que ce soit avec des cabinets médicaux, des centres de chirurgie ambulatoire ou des cliniques. Nous comptons aujourd’hui plus de 200 clients (cabinets et établissements) dans toute la Suisse.

narkose.ch en bref

plus de 70 collaborateurs
plus de 200 clients
plus de 25’000 anesthésies par an

Flexibilité maximale

Ce qui n’était au départ, en 1997, qu’un cabinet de groupe, est devenu un vaste réseau couvrant tous les cantons : nos 70 collaborateurs – médecins, infirmiers et collaborateurs administratifs – se répartissent dans toute la Suisse. Une subdivision en groupes régionaux permet si besoin de compléter les équipes ou de remplacer des collègues. Nous pouvons ainsi réagir avec la plus grande flexibilité à la demande de nos clients.

Équilibre entre vie professionnelle et familiale

narkose.ch est au plus près des aspirations de ses collaborateurs. Chez narkose.ch, il est possible de concilier vie professionnelle et familiale.
De nombreux membres de notre équipe travaillent à temps partiel et ne doivent pas renoncer à leurs responsabilités familiales à cause de leur métier.

Une question de confiance

Qualité et sécurité sont des priorités pour narkose.ch : nos clients bénéficient d’une prestation de service hautement qualifiée qui offre toujours la sécurité maximale. Afin d’assurer l’amélioration continue la qualité du service dans tous les processus, narkose.ch est certifiée ISO 9001:2008 et est membre du Forum Swiss Excellence.

Solutions innovantes pour la santé

Forts de notre expérience, nous sommes en mesure de conseiller nos confrères exerçant une activité chirurgicale dans les matières concernant la planification, l’équipement et le fonctionnement de salles opératoires de cabinets de petite ou de plus grande taille. Nos priorités sont : le patient et sa sécurité, la rentabilité des équipements et de l’exploitation, y compris le souci de décharger le chirurgien de l’infrastructure opératoire de son cabinet médical.